Baballe

Publié le par Jean-Yves

De tout mon coeur, de toute mon âme j'espérais que ce soir les "bleus" se feraient battre par l'équipe du Brésil, pour qu'on nous foute enfin un peu la paix avec cette coupe du monde de pousseurs de baballe avec les pieds qui, vraiment, prend trop de place et fait trop de bruit.
Hélas, mille fois hélas, depuis dix minutes ce ne sont que hurlements de déments, klaxons et manifestations d'hystérie collective. Tant pis pour ceux qui voulaient dormir ou rêver au clair de lune.
Et ce ne sont que des quarts de finale...

Publié dans Coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pierre 25/10/2006 05:45

Allons, allons ! Qu'est-ce t'y que ce snobinardisme anti-patriotique ?
Ne comprenez-vous pas qu'une finale en coupe du Monde, c'est entre 0,4 et 0,5 de croissance, et que gagner cette compétition, c'est 1 à 2 % de croissance du PIB, le moral qui remonte, la larme à l'oeil, la cohésion sociale et tout ça ?
 

hernandez 06/10/2006 02:23

Soyez gentils avec Arielle, c'est une chic fille. C'est pas de sa faute si son mari est aussi intelligent ,aprés tout, c'est un homme!

GODEBERGE Pierre Louis 04/07/2006 01:47

Baballes et Dombale

Pour une fois, Arielle aurait eu de l'esprit.
L'egerie siliconee de BHL aurait declare, a propos du foutebole, "qu'elle n'avait jamais vu autant de milliardaires courir si vite sur une prairie."
Certes. Et en tapant dans une vessie de porc.
Mais il parait que c'est du sport.