Miracle

Publié le par Jean-Yves

Voilà.
Mon billet était sur mon bureau depuis près d'un an.
Le concert du GMJO et Claudio Abbado a eu lieu hier soir au Châtelet.
Deux oeuvres sublimes, près de deux heures de la musique la plus profonde, la plus raffinée, la plus bouleversante, la plus colorée, la plus lyrique...
Un orchestre somptueux déployant une palettes infinie de sonorités inouïe, une chanteuse sensible et subtile dans le finale de la 4ème symphonie de Mahler (malgré quelques petits flottements rythmiques vite repris en main par le chef), un maestro en pleine forme, plus présent, plus envoûtant, plus magicien que jamais.
La Musique dans son incarnation la plus haute, le summum de l'Art.
Le miracle Abbado était évidemment au rendez-vous.
Ce n'est pas M. Jean Rochefort, grand "fan" d'Abbado aperçu parmi les auditeurs, qui me contredira.
 
 27 avril 2006, Théâtre du Châtelet, Paris
Orchestre des Jeunes Gustav Mahler
Monica BACELLI, soprano
Claudio ABBADO, direction
Schönberg : Pelleas und Melisande
Mahler : 4ème Symphonie

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article