Pétition contre les engins à moteur dans la Nature

Publié le par Jean-Yves

Je ne suis pas, en général, favorable aux pétitions sur Internet; ce sont au mieux des initiatives inefficaces, au pire des canulars ou hoaxes, que l'excellent site http://www.hoaxbuster.com/ répertorie avec méthode.
Mais celle-là me paraît sérieuse et en tout cas je pense qu'il faut faire en sorte d'entendre la voix de ceux qui ne veulent pas que la Nature soit envahie d'engins à moteur tous plus nuisibles les uns que les autres : 4x4, quads, motos prétendues "vertes"... Non seulement leur bruit est une nuisance indiscutable et insupportable que tout promeneur ou randonneur désireux de calme et de tranquillité est en droit de refuser, mais leurs conséquences sur la Nature et les biotopes sont évidemment extrêmement dommageables : labourage ou tassements des terrains et des chemins, écrasements de plantes et de petits animaux, ravinement, pollution atmosphérique...
Voici ce que disent les organisations qui sont à l'initiative de cette pétition (le lien permettant d'y accéder figure en bas de ce texte) :
 
LOISIRS MOTORISÉS DANS LES ESPACES NATURELS :
APPEL NATIONAL à une application stricte de la loi
La pénétration de nos espaces naturels par les pratiquants de loisirs motorisés s'intensifie d'un bout à l'autre du territoire.
Cette invasion, et l'incivisme dont de fait elle procède, suscitent légitimement un mécontentement grandissant, voire de dangereuses exaspérations.
A telle enseigne que la Ministre de l' Écologie et du Développement durable, Nelly Olin, a jugé nécessaire de rappeler la loi et d'appeler les Services de l'État à plus de vigilance.
Il n'en fallait pas davantage pour que le lobby des loisirs motorisés - pratiquants et marchands réunis - monte au créneau et se mette en devoir d'obtenir l'abrogation de la 'circulaire Olin'.
Le moment est venu pour la « majorité silencieuse » de faire entendre sa voix et de contrer pacifiquement l'offensive en règle des pratiquants, organisateurs, vendeurs et loueurs de loisirs motorisés.
Dans un temps record, la quasi-totalité des organisations opposées au développement de ces pratiques dans les espaces naturels viennent de se regrouper pour lancer une *pétition nationale* destinée à une très large diffusion : pétition par laquelle ces organisations affirment leur soutien à la circulaire Olin et leur exigence partagée d'une plus stricte application de la loi du 3 janvier 1991.
Les organisations signataires appellent leurs adhérents et tous les citoyens attachés au silence, au calme, à l'air pur et au respect de notre patrimoine naturel commun à se rendre sur le site Internet réservé : http://petition.stmedd.free.fr et à signer et faire signer en nombre la pétition proposée.

Publié dans Ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article